Si vous préférez poser seul votre terrasse, il est nécessaire de respecter quelques règles d'usage lors la pose afin de pouvoir en profiter le plus longtemps possible. (liste non exhaustive)

Les fixations

Il faudra privilégier l'acier inoxydable et respecter les diamètres, longueurs et types de vis en fonction des essences. Il en va de même pour les éléments invisibles comme les tasseaux ou les lambourdes.
Pour les terrasses en bois exotiques, il faudra impérativement recourir au pré-perçage pour éviter les fentes et au fraisage pour accueillir les têtes de vis. Afin d'économiser du temps et de l'énergie est possible d'acheter des forêts fraisoir avec butée.
Pour les bois exposés, il faudra veiller à ce que la tête des fixations ne pénètre pas dans le bois pour ne pas former des pièges à eau. Pour des raisons évidentes de sécurité, attention aussi à ne pas laisser une fixation saillante.
Pour les terrasses il faut aussi respecter le nombre de fixations, soit deux dans la largeur de la lame, que ce soit en partie courante ou en bout de lame.

Aux extrémités

Toutes les extrémités de votre terrasse, qu'elle soit en pin ou en bois exotique, doivent reposer et être vissées sur une lambourde.

La jonction de deux pièces

En fonction de l'essence que vous avez choisi et de l'hygrométrie l'intervalle peut varier. L'intervalle entre les lames lors de la pose ne devra pas être le même selon la période de l'année.

Les coupes lors de la pose

Les lames de terrasse en pin dont la durabilité naturelle à été améliorée (autoclave) devront faire l'objet un badigeonnage au niveau des coupes pour rétablir la protection initiale.

Garde-corps métallique ? Attention aux particules !

La découpe de produits ferreux à proximité terrasse en bois peut protéger de fines particules métalliques sur celui-ci. À la première pluie, ces fines particules vont laisser apparaître des traces noires. Il sera donc préférable d'usiner un garde-corps métallique à bonne distance de votre lieu de pose.